Description du projet

INNOMEC – Les méthodes innovatrices administratives et éducationnelles dans les centres de soins pour personnes âgées est un Projet Multilatéral Grundtvig du Programme pour l’Apprentissage Continu (539829-LLP-1-2013-1-IT-GRUNDTVIG-GMP) avec un budget total de € 399.160,00. Le projet, coordonné par la Speha Fresia Cooperative Company, est mis en œuvre à partir de novembre 2013 jusqu’en octobre 2015 par des partenaires italiens, autrichiens, belges, lithuaniens et islandais.

Le but du projet est l’amélioration des compétences clés du personnel des Centres de Soins pour Personnes Âgées (ECC) par une approche de « Gestion Agile » et des voies d’apprentissage entre pairs parmi les praticiens pour offrir de meilleures possibilités de formation pour les individus et les communautés. Le procédé de travail proposé est basé sur une valorisation des meilleures pratiques européennes pour la vieillesse active et la solidarité entre les générations pour favoriser et améliorer les politiques pour une vieillesse active et l’implication des personnes âgées dans la vie de la communauté.

La première phase du projet est centrée sur une analyse contextuelle des conditions locales/nationales des clients des ECC et leur besoins, les services disponibles, les méthodes en vigueur pour le vieillissement actif. Un point de focalisation visera les pratiques/voies et méthodologies éducatives offertes par les ECC, en tenant compte de la manière dont les contraintes locales en seront influencées en ce qui concerne les données comme le nombre de personnes âgées qui participent à la vie sociale et culturelle et l’interaction entre ces derniers, les générations plus jeunes et les membres de la famille.

La seconde phase du projet a comme but la réalisation de sessions d’apprentissage entre les pairs à propos des meilleures expériences au niveau européen dans le domaine des soins pour personnes âgées, avec des travailleurs sociaux/éducateurs d’adultes/bénévoles âgés, tout en tenant compte de 3 approches spécifiques : la méthode APP, le travail biographique transculturel et les interviews digitalisés.

Une troisième phase d’essais au niveau national suivra après le développement en coopération de matériaux d’entraînement spécifiques – l’exploitation des approches et études de cas mentionnés ci-dessus par de nouvelles voies et outils – pour l’implication correcte du procédé.

Une quatrième phase focalise sur la dissémination des résultats du projet, au niveau européen et local, par la promotion d’une Boîte à Outils pour les travailleurs des ECC, leur permettant d’améliorer la qualité et le choix des activités proposées par les ECC, en encourageant un dialogue avec les autres principaux intervenants locaux.